Menu Fermer

« Zabardast » ou le trip « chanmé » du Team Picture au Pakistan

« Zabardast » ou le trip « chanmé » du Team Picture au Pakistan

Tout est parti d’une photo découverte dans un livre de montagne par Thomas Delfino, le snowboardeur de la Picture Family… Aujourd’hui, Zabardast, c’est un long-métrage 5 fois primé lors de festivals de films de montagne et d’aventure (dont l’exotique mais non moins prestigieux Pakistan Mountain Film Festival). Un projet épique qui aura marqué l’hiver 2018.

Cette production portée par la marque Picture Organic Clothing, en association avec Almo Film et réalisée par Jérôme Tanon, photographe émérite, n’est pas un film de glisse traditionnel. C’est le carnet de voyage intime et visuellement époustouflant d’une incroyable aventure humaine et sportive, aussi touchante que sincère. Une expédition audacieuse de 5 semaines, à mi-chemin entre himalayisme et freeride, au coeur du Karakoram au Pakistan. Avec en point d’orgue, l’ascension et la descente d’une des plus belles faces du  globe, la tour nord de Biacherahi qui se dresse comme un aileron de requin à 5 880 m d’altitude.

 

Guidés par le Piolet d’Or 2018, Hélias Millerioux et l’expérimenté Yannick Graziani, les ambassadeurs du Team Picture Organic Clothing, Léo Taillefer, Thomas Delfino et Zak Mills, sont allés toucher du bout des planches leurs limites mentales et physiques. Et certains d’entre eux, avant de partir, n’auraient jamais pensé sortir à ce point de leur zone de confort…

Après avoir ébloui des salles entières lors du Winter Film Festival de Montagne en Scène et du High Five Festival, Zabardast est désormais disponible en libre accès sur YouTube, pour le plus grand bonheur de ceux qui l’auraient manqué ou qui souhaiteraient s’y replonger le temps d’une heure.


Zabardast !

Lionel Jagorel
consultant


Lionel dit « Fracture » est aussi à l’aise à la ville qu’à la montagne, qu’il s’agisse de course à pied ou de vélo. Autodidacte de la communication, sa Jolie Foulée lui a permis de se positionner en rupture d’un univers sportif très formaté. La distance ne lui fait pas peur, bien au contraire, elle nourrit sa bigorexie. Sa curiosité et son expertise des médias et des équipementiers sportifs sont affûtées comme sa moustache pour performer dans ses chronos, au bureau ou à l’apéro.

Partager :
Partager :
À lire aussi