Menu Fermer

La transparence, catalyseur de changement et d’amélioration ?

Le Transparency Report est une première en matière de transparence dans l’industrie textile. Publié par la marque Néo-Zélandaise Icebreaker, ce rapport est un document d’un tout nouveau genre dans l’industrie moderne.

Depuis sa création en 1994, Icebreaker, pionnière et leader du vêtement technique en laine mérinos, défend une approche durable mettant en la nature et les relations que l’Homme entretient avec elle en toile de fond, au coeur de toutes ses préoccupations.

Impliquée dans chacune des étapes de sa chaîne de production, Icebreaker, a publié un rapport destiné à informer ses clients sur la transparence de ses démarches avec ses partenaires.

Véritable coup de pied dans la fourmilière d’une industrie parfois très opaque sur la provenance et les méthodes de fabrication, ce document tente d’apporter des clés à des méthodes de plus en plus polluantes, remises en question par de plus en plus de consommateurs avertis et concernés.

Ce rapport de transparence est le résultat de 22 ans de gérance d’une entreprise où durabilité et éthique environnementale guident chacune des initiatives. À travers ce document, les lecteurs peuvent ainsi avoir une vue d’ensemble sur l’intégralité des cycles de la chaîne d’approvisionnement de la marque, en mettant l’accent sur les efforts environnementaux qu’Icebreaker s’efforce à mettre en place. Il fait également la lumière sur la très large utilisation de fibres naturelles et les contrats de 10 ans passés par Icebreaker avec ses fournisseurs de laine (une première dans le secteur). Mais également sur les points d’amélioration et ambitions futures en ce qui concerne les alternatives au synthétique et l’emballage.

Rien de figé donc, mais un mouvement perpétuel, dans lequel chacun des acteurs tente à sa façon de se démarquer.

Toutefois, avec ce document inédit, Icebreaker devient la première marque à dévoiler aux consommateurs l’ensemble de son procédé de fabrication. L’objectif ? Établir une nouvelle norme pour l’industrie et, de fait, faire bouger les lignes dans les domaines éthique, environnemental et social.

Maud Gallois Le Pommeray
consultante


C’est au coeur de la forêt de Meudon où elle habite, que la Bretonne de l’équipe puise sa force tranquille.
Quand Maud n’expérimente pas ses recettes de cuisine sur ses collaborateurs qui en redemandent toujours, elle trace les sous-bois au guidon de son VTT ou ajuste ses dossards de triathlon. Bref, quand elle ferme l’ordinateur, elle est dehors… Toujours. Quelle que soit la météo, quel que soit l’élément. Et ce n’est pas son vélo, avec 200 km au compteur par semaine qui nous fera mentir…
Fonceuse aussi bien dans l’open space que dans les derniers kilomètres, cette vélotafeuse est spécialiste de tous les sujets high-tech, e-sports et mobilité. Ah si… une anecdote sur elle : elle est fan de Batman.

Partager :
Partager :
À lire aussi